N’oubliez pas!
35es Rencontres Internationales de Harpes Celtiques
-> Du 11 au 15 juillet 2018

Pour plus d'info -> http://forum-hapistique.forumactif.com/t247-stages-dinan-2018
Connexion

Récupérer mon mot de passe

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Liens importants !
Si problème (connexion, etc...), écrivez nous!
->
forum.harpistique@gmail.com

---------------------------
Maison de la harpe
---------------------------


Autres liens sympas
---------------------------
Harpomania ou la série des "Harpes Mag"

---------------------------
Les harpes de Taranis

---------------------------

[En anglais] The Celtic Harp Page
---------------------------
[En anglais] Wire Strung Harp
---------------------------


La harpe : instrument de session ?

Aller en bas

La harpe : instrument de session ?

Message  Telennour Ker-Is le Jeu 21 Déc - 15:13

Pas si sûr : à en juger  par la présentation d’associations qui en organisent.  

À la suite d’un message Nodinette, j’ai visité le site du folk-club auquel elle a participé

http://slowsession.ch/?page_id=9

et la harpe n’est pas citée ; idem sur ceux-ci :

https://agendatrad.org/orga_association/association-irlandaise-de-paris_435.html

http://www.eskualetxea.com/fr/association_irlandaise_de_paris

Si elle l’est, la harpe est complètement perdue : http://folkclubbono.fr/

Doit-on en conclure que la harpe n’est pas reconnue dans les milieux folks : c’est possible.

De toutes façons, c’est un sacré challenge de se rendre en session avec une harpe : il faut d’abord venir de bonne heure pour s’installer et trouver une place et ensuite pour se faire entendre, c’est autre paire de manches même si on dispose d’un instrument à forte capacité sonore, les harpes à cordes métal étant de fait disqualifiées. Généralement,  la session avec des musiciens souvent amateurs, mais bons amateurs tout de même, se déroule dans un bar accueillant, avec ou sans arrière-salle, avec ou sans estrade, et la prestation est en acoustique (donc sans sonorisation). Et faire entendre quoi ? La mélodie ? Un accompagnement ? Les deux ? La ou les harpes seront vite couvertes par le ou les guitaristes qui frappent leurs cordes aussi fort que le ou les joueurs de bodhran, le tout pour courir « à donf » derrière les violonistes, mandolistes, bouzoukistes, flûtistes, tin-whistlistes, banjoistes sans oublier les accordéons et les concertinas et un éventuel rare joueur de uillean-pipes qui se font la course pour arriver de plus en plus vite à la fin d’un morceau avant d’enchaîner sur un suivant. Sans parler du brouhaha des clients qui viennent au bar pour  « taper la discut » et trouver une ambiance souvent chaleureuse. Et si le ou la harpiste est invité à jouer, il faudra prêter l’oreille : ce sera aussi le moment pour les musiciens, qui souvent ne s’écoutent même pas entre eux, de s’échapper pour aller remplir leur verre, se soulager ou sortir pour fumer une clop. (si, si : c’est du vécu !)

Il ne faut pas oublier que jusqu’au milieu du XVIIe siècle, la harpe était un instrument de cours en Irlande et en Écosse. Et lorsque les petits groupes champêtres avec flûtes, cornemuses et violons sont apparus au XVIIIe siècle (ambiance film "Barry Lyndon"), la harpe avait quasiment disparu du paysage irlandais et écossais. Pendant longtemps, du moins, en Irlande, la harpe n’était qu’un symbole culturel, mais  un symbole identitaire fort tout de même, et  la harpe ne se voyait et ne s’écoutait que dans les endroits fréquentés par les touristes américains d’origine irlandaise en recherche d’exotisme (voir les dîners-spectacles au Bunratty Castle, par exemple) ou les congrès et manifestations interceltiques à la recherche ou l'entretien du mythe celte.

Mais nous sommes bientôt en 2018.

Donc, pour un ou une harpiste, se faire entendre dans une session reste une sacré affaire à moins d’apporter un petit ampli et de le faire accepter ; de plus, si le répertoire mélodique joué est « relativement » facile à apprendre pour un flûtiste ou un violoniste moyens par exemple, il en va autrement pour un harpiste même confirmé, du moins s’il veut faire un jeu harpistique avec un peu de technique autre que des pompes comme certains guitaristes à qui quelques accords suffisent.  Il faudra aussi tenir compte de la fragilité de l’instrument qui se trouve exposé aux nombreux déplacements des clients ou de sessionnistes (à cet effet, je rappelle mon message « chute de harpe et assurance »).

Pour conclure, si vous voulez jouer en session, il vaut mieux apprendre à jouer du tin-whistle par exemple ou de la guitare et lorsque vous rentrerez chez vous apprécierez de jouer dans le calme un  « O’Carolan » par exemple lequel vous aidera à passer une bonne nuit peut-être suivie d’une grasse mat’ !

Mon propos est peut-être excessif mais peut servir de base de discussion où chacun pourrait apporter son expérience et/ou son témoignage.

Amicalement,

F.
avatar
Telennour Ker-Is

Messages : 78
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 63
Localisation : Quimper

http://www.telenn-ker-is.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  MaximinB le Jeu 21 Déc - 16:28

Ton propos n'est pas isolé.. Dans un atelier de musique irlandaise à Annecy, j'ai entendu dire que quelqu'un, après avoir constaté que la présence de la harpe dans la musique irlandaise n'est pas évidente, avait dit que cet instrument n'a pas sa place dans les sessions.

Je pense qu'il y a tout un combat à entreprendre en tant que harpiste. Autant au niveau de la place (comme énoncé par Telennour Ker-is) qu'au niveau mentalité.

Le jour où je suis allé pour la première fois avec ma harpe en session, je n'ai pas eu de soucis d'accueil. Limite, les gens étaient même content de voir une harpe pour la première fois. Par contre, ça s'arrête là au niveau de la sympathie. Ce jour là, c'était un nouveau bar. En arrivant, j'ai constaté que celui-ci était plus petit que celui qui nous accueillait d'habitude. Bien évidemment, tout le monde était déjà là et bien installé. Personne ce jour là ne m'a fait une petite place. J'ai du me mettre à l'écart, en bas de la scène. Sur le moment, cela ne me dérangeait pas. Après tout, j'expérimentais pour la première fois ma harpe dans cet événement, et je savais que je n'allais pas faire beaucoup de bruit. Mais tout de même, au niveau du geste des musiciens, c'est loin d'être aimable. Mad

En tant que harpiste, nous souffrons un peu des préjugés qu'on a envers nous. Si on a une harpe, cela veut dire pour les autres musiciens qu'on est capable d'envoyer du lourd et de proposer quelque chose de différent (comme un chant irlandais accompagnées d'arpèges de notre sélection).
D'une part, nous sommes comme tout le monde. Ce n'est pas parce que on joue de la harpe qu'on est "super badass". Le jeune harpiste est parfois un peu trop surestimé.. D'une autre, pourquoi donc devons nous (obligatoirement) proposer autre chose que les autres instruments? N'est ce pas déjà une volonté de séparer la harpe de la musique irlandaise de session?

Un autre point (qui est toujours arrivé pour moi quand il y avait une harpe), les musiciens à un moment se taise et convie la harpiste de jouer un petit quelque chose, histoire parfois de l'entendre ou d'entendre autre chose. C'est un honneur pour un harpiste dira t'on. (A part si bien sur, les musiciens en ont rien à cirer.) En réfléchissant sur cela, c'est aussi un déshonneur selon moi.
Pour prendre une image forte, la journée de la femme a été crée pour que celle-ci soit honorée, qu'elle puisse être reconnu, etc... (pardon d'ailleurs si j'offense quelques féministes au passage). Cependant, si celle-ci a besoin de cela pour tout ceci, cela veut dire qu'il y a tout simplement un grand problème dans les mœurs actuelles. Il en va de même pour les harpistes. Neutral

Après, je me base que sur mes expériences vécus (uniquement dans les Alpes). Je dois quand même noter la sympathie et la compréhension de plusieurs musiciens concernant notre place, notre niveau à tous, etc...
Et en même temps, quand je vois Dinan, où les soirs après les concerts, il y a toujours une petite session avec pas mal de harpes et d'autres instruments. Cela se passe toujours très bien et les répertoires sont peu différents! Par conséquent, la harpe a toute sa place en session selon moi.

_______________________________________________
Harpe diem!  geek
avatar
MaximinB
Bluecat admin
Bluecat admin

Messages : 498
Date d'inscription : 14/12/2016
Age : 24
Localisation : Quimper

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  Steven le Ven 22 Déc - 14:36

Je dirais que ça dépend de l'auditoire...J'ai un bon souvenir d'un passage dans un bar en Belgique (flamande, la précison s'impose car on n'est pas du tout dans le même contexte), où les gens se sont patiemment tus pendant 10 mn pour qu'on accorde nos harpes (je jouais alors avec Katrien Delavier) : une métal et une nylon ! faut dire qu'avec le poêle à bois à côté en plein mois de février, ça bougeait pas mal l'accord. C'est vrai, c'était pas vraiment une session, plutôt genre concert, mais quand même, l'ambiance pub était là.
Faut dire aussi que la plupart des gens en France sont des bourrins qui ne savent même pas se taire quand il y a de la musique....alors s'imposer avec une harpe, évidemment c'est pas évident. Une bonne cornemuse écossaise je dis pas!
avatar
Steven

Messages : 467
Date d'inscription : 15/12/2016
Age : 62
Localisation : Ste Honorine du Fay -Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  Morgan le Sam 23 Déc - 1:04

Pour avoir eu le test "de première main en pays d'origine" (je vais régulièrement en Irlande et en Ecosse faire des sessions avec ma harpe) l'instrument est, de fait, rare.

Le fait est que, contrairement à ce que l'on croit, la harpe était bel et bien populaire en Irlande autrefois et oui, on en jouait partout et tout le temps. Et puis, Cromwell, l'édit de 1603, un certain nombre de massacres ont fait entrer la harpe celtique dans la clandestinité et elle n'a fini par revenir, timidement, que dans les milieux aisés dan un premier temps, puis pour de la musique "de scène", ce statut "protégeant" le harpeur ou la harpeuse dans l'esprit collectif. C'est pourquoi elle a vite été oubliée dans les pubs.

Certains harpeurs, comme Paul Dooley, préfèrent d'ailleurs leur violon à leur harpe pour aller en session.

CEPENDANT il est faux de dire que la harpe celtique, qu'elle soit cordée métal ou nylon, n'est pas un instrument de session. Janet Harbisson ou Grainne Hambly, elles, se pointent sans complexe dans les pubs avec leur harpe à la main ! Donc la harpe peut l'être, sous plusieurs conditions :

1/ la puissance. Telennour Ker-Is l'a souligné, certaines harpes ne sont pas puissantes. Mais d'autres le sont ! une Ravenna 26, par exemple, peut tout à fait concurrencer une guitare ou un violon !
2/ l'encombrement. Là encore, ça peut piquer si on tente de ramener une énooorme Stivell XD mais une petite harpe n'est pas beaucoup plus encombrante qu'une guitare...
3/ le répertoire. Bon là c'est du taff. Oui, c'est plus long de chopper un thème à la harpe qu'au violon. Oui, plaquer comme à la guitare c'est chiant. Maaais le truc cool c'est qu'on peut alterner ! Et si ce qu'on fait est "pas dur" à la main gauche au début, ben tant pis. De plus, si on a appris à la base avec la technique d'apprentissage "à l'irlandaise" (commencer par des mélodies simplifiées et ajouter les notes chaque fois qu'on "gagne en niveau") honnêtement on passe assez vite de morceau en morceau avec une polyvalence qui fait des envieux !
4/ la clé ! Oui c'est con mais juste, nous on a des crochets, on peut pas juste décider de planter une altération là maintenant ! Perso j'ai pris le pli de demander au leader de session d'annoncer la clé quand il en changeait. L'autre soluce, c'est de regarder la flûte du whistler, c'est marqué dessus...
5/ le regard des autres. Au début, j'avoue avoir eu un peu de mal à gérer. La présence d'une chanteuse/d'un chanteur peut aider puisqu'ils sont un peu dans la même situation que nous. Mais en fait, il faut bien réaliser que c'est souvent plus de la curiosité que de la condescendance ! Il faut bien comprendre que oui, la harpe c'est rare, que donc oui, le solo sera demandé... mais c'est très souvent (en Irlande du moins) parce que les autres sessionners ont ENVIE d'entendre ce son "tout seul" plutôt que l'oreille collée à leur propre instru. J'ai aussi souvent eu le cas où l'on me demandait une chanson en breton, pour "changer" mais aussi juste parce qu'ils aiment la musique bretonne et qu'ils ont pas des lives tous les jours.

Ils ont pas souvent de uillean pipers non plus, on leur demande souvent des solos aussi. Mais c'est juste cool en fait.

En fait j'ai envie de dire, la harpe celtique est un instrument de session si le harpeur a envie qu'elle le soit. Je n'ai pas l'habitude des sessions hors pays celtes, il paraît que l'ambiance est différente. Par exemple, Maximin, ce que tu racontes sur le fait de ne pas se pousser serait impensable ! Je me rappelle d'une session où y'avait un mec qui avait clairement trois-quatre cases en moins. Il avait une whistle dont il jouait, faux et fort, les 4 mêmes notes en boucle quel que soit le morceau, et même pas en rythme. Pourtant, quand il est arrivé, les autres ont juste souri (c'était un habitué) et lui ont fait une place. Quand j'en ai parlé avec Barry, sa réponse a été sans appel : "he's here, he's ready and happy to play. It's enough." (mes oreilles, elles, disaient aussi "it's enough" mais pas pour la même raison.)

Du coup, ma conclusion serait : la harpe ne cessera d'avoir cette "place spéciale" en session si nous, les harpeurs, harpeuses, harpistes, décidons que oui, nous sommes là, nous sommes prêts et heureux de jouer. Si NOUS agissons comme s'il était légitime et normal que nous soyons là, alors ça deviendra légitime et normal pour les autres aussi. Mais si nous nous ostracisons par peur du rejet, de ne pas être entendus, de ne pas si, de ça, de blabla alors nous n'aurons jamais de place... parce que nous ne l'aurons pas prise.
Il faut bien être conscient que chaque instrument "moderne" de session y est parce qu'il y a pris sa place. Dans les années 20, le banjo faisait figure de rareté qui faisait chier les guitaristes. Idem pour le concertina. Et aujourd'hui ? Tout le monde trouve ça normal !

Après les nuances habituelles : je fais de la session en pays celtes, là où c'est normal déjà à la base de faire de la session. J'ai remarqué qu'en cas de "délocalisation" les gens avaient tendance à devenir plus royalistes que le Roi. Il est sans doute plus dur de légitimer la harpe en sessions HORS d'Irlande qu'en Irlande. Mais je pense qu'il faut essayer. ça me rappelle un manuel de conseils pour jeunes femmes un peu vieillot... l'un des articles s'appelait "comment péter en public ?" et sous le titre, cette seule phrase : "Allez-y franchement et défiez tout le monde du regard de vous faire la moindre réflexion."

Ah et je peux pas m'en empêcher. Maximin, c'est la journée de lutte mondiale pour les droits des femmes. Pas la journée des femmes/de la femme.
avatar
Morgan
Blueharper admin

Messages : 121
Date d'inscription : 15/12/2016
Age : 30
Localisation : Brocéliande

http://ladernieregeste.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  Evolène le Sam 23 Déc - 3:03

Morgan a écrit: ça me rappelle un manuel de conseils pour jeunes femmes un peu vieillot... l'un des articles s'appelait "comment péter en public ?" et sous le titre, cette seule phrase : "Allez-y franchement et défiez tout le monde du regard de vous faire la moindre réflexion."
lol! génial!

Je connais « Il faut tailler votre chaise à la largeur de votre cul », mais c’est encore mieux!
avatar
Evolène

Messages : 167
Date d'inscription : 24/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  MaximinB le Sam 23 Déc - 11:08

Morgan a écrit:Ah et je peux pas m'en empêcher. Maximin, c'est la journée de lutte mondiale pour les droits des femmes. Pas la journée des femmes/de la femme.  

Ah mince.. Autant pour moi! Je prend note!
En tout cas, l'image ne change pas. Le mot "journée" est assez interpellant.

_______________________________________________
Harpe diem!  geek
avatar
MaximinB
Bluecat admin
Bluecat admin

Messages : 498
Date d'inscription : 14/12/2016
Age : 24
Localisation : Quimper

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  Steven le Sam 23 Déc - 14:51

C'est vrai ce que dit Morgan, l'ambiance, chaleur, etc sont tt à fait différents en Irlande...Je me souviens (ça me revient juste maintenant !) avoir participé à une session avec ma petite harpe (que je n'ai plus depuis!) et pas de pb on m'a fait une place...sur la chaise et dans la session. Faut dire c'était en 1981, la harpe était moins connue qu'aujourd'hui.
OK avec toi Maximin, journée de la femme ou de la lutte : même résultat. Ca veut dire que les 364 autres jours, c'est "macho rule" ! Quelle planète mon Dieu quelle planète !
avatar
Steven

Messages : 467
Date d'inscription : 15/12/2016
Age : 62
Localisation : Ste Honorine du Fay -Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  Nodinette le Mer 27 Déc - 23:32

Merci de poursuivre ici la réflexion....
En ce qui concerne ma très courte expérience, je me suis sentie tout à fait bien accueillie. J'avais été repérer les lieux la session d'avant et j'avais demandé comment ça se passait. Comme c'est une session pour débutants, j'ai reçu les infos par mail. C'était marrant il y avait une autre harpiste qui venait pour la première fois aussi. On nous a fait de la place autour de la table dans un coin un peu protégé ce qui était rassurant (des gens avec des instruments plus stables ou plus petits se sont déplacés) . Et puis c'était parti!

Alors effectivement, je ne suis pas sûre qu'on m'entendait beaucoup, mais je pense que l'expérience est très enrichissante pour les trouillardes comme moi. La discrétion de l'instrument permet d'expérimenter des choses sans trop risquer de se faire remarquer. Le plonk plonk ré ou sol est un peu lassant certes mais permet de partager la musique qu'on aime avec d'autres instruments et c'est très agréable... Et puis, pour moi qui n'ai plus de cours de harpe depuis un an, cela donne un but, cela pousse à apprendre mieux les morceaux pour tenter d'approcher la mélodie à vitesse de violon. Même si on y arrive pas, du coup, ça donne un peu d'assurance pour jouer en solo. À un moment, chacun pouvait proposer un morceau que les autres écoutaient et rejoignaient éventuellement s' ils le connaissaient, ils ont surtout demandé aux nouveaux de jouer qqch et c'était très sympa. Et finalement, je trouve cette manière de partager la musique bien plus naturelle qu'un concert. Il s'agit simplement de vivre la musique pas de l'apprendre ou de la "performer"...
Bref, j'ai bien l'intention d'y retourner régulièrement, ça fait partie de mes bonnes résolutions pour la nouvelle année!
avatar
Nodinette

Messages : 17
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La harpe : instrument de session ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum