Anniversaire du forum

Jeu 14 Déc - 12:23 par MaximinB



Commentaires: 5

Nouveaux/amélioration des smileys

Jeu 14 Déc - 14:46 par MaximinB



Commentaires: 0

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Liens importants !
Si problème (connexion, etc...), écrivez nous!
->
forum.harpistique@gmail.com

---------------------------
Maison de la harpe
---------------------------


Autres liens sympas
---------------------------
Harpomania ou la série des "Harpes Mag"

---------------------------
Les harpes de Taranis

---------------------------

[En anglais] The Celtic Harp Page
---------------------------
[En anglais] Wire Strung Harp
---------------------------


Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Adrien Daussy le Mar 12 Sep - 20:22




Regardez cette photo des résultats du trophée Camac 2017 ! Le classement de gauche à droite: Jessica Jessica Meta Burton 4ème prix, Christophe Guillemot 3ème prix,Violaine Mayor 2ème prix, moi, Morgane Grégory, 1er prix !! Trop d'honneur !!!
On m'a donc décerné le prix "coup de coeur du jury" !!! Malgré mon accident de pince à linge...
Merci aux membres du jury pour cette mention qui a du panache avouons-le, car comme on peut le voir sur l'image, je suis placé juste à côté du premier prix, non derrière le quatrième ... Mais comme dans n'importe quel concours, le plus intéressant est ce que m'a dit le jury, non ce qu'il m'a décerné, ou pas décérné.
En synthèse, les membres m'ont dit qu'ils avaient beaucoup aimé ce que j'avais fait (des expressions comme "amazing experimentations" et "great music" sont revenus), mais que je n'étais pas dans le cadre. Non pas que mes recherches (que je trouvais pourtant primaires ici) étaient sans sens musical, mais que j'étais hors du cadre d'un concours de musique traditionnelle. Je pensais pourtant être dans un juste milieu, ayant laissé pour chaque morceau un tour de thème à nu, sans accompagnement, montrant ainsi le caractère premier de la mélodie en musique traditionnelle. D'autant plus que je pensais que le trophée Camac était avant tout un concours de harpe, puis de "musique celtique", pas forcément de musique traditionnelle... Mais non, j'étais hors cadre. Mais cela ne me pose pas de problème.
Un autre membre du jury m'a dit que je n'étais pas assez enraciné ("not enough rooted"). Sachant que j'ai presque fini de valider mon diplôme d'études musicales en musique traditionnelle et que, depuis l'âge de sept ans, je n'ai toujours joué que de la musique de pays celtiques à la harpe, je suis surpris de cette appréciation... Mais soit, cette harpiste ne connaît pas ma vie, c'est bien normal; et bien que j'ai eu tout au long de cette dernière année un atelier de musique écossaise chaque semaine, je reconnais que je ne suis pas doué à cette musique et qu'elle n'est pas ma spécialité. J'accepte ça ! Ce qui me déçois plus, c'est que l'on m'ait jugé là-dessus. Au cours de ma discussion avec les membres du jury, il s'est avéré que les critères principaux pour juger beaucoup des candidats nomminés étaient plus ou moins l'attachement à la tradition et le fait de faire une musique "renseignée". Pas forcément la pertinence musicale en elle-même. Ce qui, à mon goût, s'est vérifié dans certaines nominations, mais je ne m'étendrai pas ici sur le sujet, ce n'est que mon point de vue. Et bien évidemment pas chez Morgane, les harpistes Brestois restant les meilleurs ha ha !
J'en ai maintenant plus qu'assez d'être jugé sur ce genre de critères. Je me considère avant tout comme artiste musicien (j'essaye de l'être), non comme harpiste ou gardien de musée. Mon but n'est pas de perpétuer une tradition qui n'est pas vivante autour de moi pour ce qui est de l'Ecosse, et qui est inexistante à la harpe concernant la Bretagne.
De plus, ces derniers mois, ma vision, expérience et compréhension de la musique traditionnelle s'affinant, je me suis rendu compte que ce qui fait l'essence de cette musique ne m'intéresse pas à la harpe. Ou peu. C'est un instrument avec lequel je veux chercher des timbres, des couleurs, des sons, des modes de jeu, créer des univers sonores, des ambiances, des enchaînements harmoniques, exploiter la polytonalité, briser les codes... pas mettre en valeur une mélodie par un accompagnement n'ayant que pour fonction intrinsèque de soutenir ou habiller cette mélodie. Autant c'est une démarche qui me passionne rééllement quand je l'applique au chant -ce travail sur le phrasé, l'exploitation du mode, l'ornementation, plus tout ce que la harpe exclut comme le travail sur les degrés non tempérés- autant cela m'ennuie sur la harpe.
Un membre du jury m'a aussi dit que je menais des expérimentations très intéressantes mais que j'étais trop loin de la tradition. Le problème c'est que je trouve que je fais une musique assez intéressante mais qui est beaucoup trop loin des expérimentations que j'aimerais mener !!!
Pour moi, chaque arrangement et transition que j'ai fait sur les quatre morceaux qui composaient ma suite de dix minutes pourraient être des pièces personnelles, utilisant peut-être un thème d'origine traditionnelle, faisant chacune dix minutes !
J'en ai assez de prétendre faire une musique traditionnelle qui n'en ai pas une, et j'en ai assez de prétendre faire ma musique alors qu'elle n'est que le stade embryonnaire de ce que j'aimerais qu'elle soit. Encore une fois je me considère comme un musicien, et ce de façon bien plus fondamentale et motrice que mon statut de harpiste. Pour moi la harpe n'est qu'un intermédiaire entre ma pensée musicale et le son. C'est un outil, comme je suis en train d'en développer d'autres: que ce soit le chant, l'écriture, la composition et tout récemment les gestes à travers la direction d'orchestre...
Quand j'ai joué au mois de juin au concours Dasson an Delenn (décidemment camac est partout, n'est-ce pas Jakez François^^?), Marie-Annick Larhantec (oui oui), en dehors de son avis détaillé, m'a dit deux petites choses : "vous êtes un chercheur", et "vous êtes jeune, vous avez la vie". Je pense que qu'il n'y a pas besoin de commenter cette déclaration !
Cette participation au trophée camac 2017 a achevé de me faire prendre un virage dans mon parcours de harpiste soliste que je mûrissais depuis quelques mois. J'entreprendrai donc de créer mon répertoire, de l'écrire ou de l'improviser, ou un peu des deux, et de tracer mon propre chemin. Ce ne sera pas un chemin facile, et il sera empreint d'écueils. Mais je pense qu'il est de mon devoir d'honorer ce que toutes les personnes formidables que j'ai pu rencontrer tout au long de mon petit parcours m'ont transmis, et de trouver ma musique. L'univers socio-musical autour de la harpe celtique m'ennuie de plus en plus, au pire m'agace. J'ai de plus en plus l'impression qu'on y fait ni de la vraie musique traditionnelle, ni de la vraie musique savante, ni du vrai jazz...mais qu'on y fait de la "harpe celtique". Et c'était la dernière fois que j'utilisais ce terme, ce sera définitivement "harpe à leviers", et c'est pour cet instrument que j'aimerais créer un répertoire riche et novateur. J'ai la sensation que je ne m'épanouirai pas dans cet univers, avec cette forme d'étiquette.
Plus je comprends de choses sur moi-même, sur ce qui m'entoure, plus ma vision s'élargit et, je l'espère, s'affine, plus j'ai l'impression d'être un débutant ! Que toute action accomplie n'est que le pied mis sur une autre ligne de départ !
Alors....cap sur la vie et, comme dirait Amonbofis dans Astérix mission Cléopâtre; "Voilà !".
avatar
Adrien Daussy

Messages : 6
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  MaximinB le Mar 12 Sep - 22:22

(Récit venant de Facebook pour ceux qui n'y sont pas! Wink Adrien, tu as d'ailleurs oublié de retirer les références par-ci par-là, "propre" à FB! ^^)

En (re)lisant tes propos, il m'est revenu que dans l'ancien forum, quelques harpistes (dont certains étaient professeurs)  témoignaient de leur opposition quant à la création de concours pour les harpistes. Elles évoquaient dans un paragraphe le fait que ce n'était pas juste de "mettre" les artistes selon un classement, que cela pouvait casser des artistes en devenir.

Une phrase qui me vient dans l'immédiat (extrait de "Ratatouille". Oui oui le dessin animé!)  
"A bien des égards la tache du critique est aisée. Nous ne risquons pas grand chose, et pourtant nous jouissons d’une position de supériorité par rapport a ceux qui se soumettent avec leur travail à notre jugement. Nous nous épanouissons dans la critique négative, plaisante à écrire et à lire. Mais l'amère vérité qu’il faut bien regarder en face c’est que, dans le grand ordre des choses, le met le plus médiocre a sans doute plus de valeur que notre critique qui le dénonce comme tel. Il est pourtant des circonstances où le critique prend un vrai risque. C’est lorsqu’il découvre et défend l’innovation. Le monde est souvent malveillant à l’encontre des nouveaux talents et de la création. Le nouveau a besoin d’amis."

_______________________________________________
Harpe diem!  geek
avatar
MaximinB
Bluecat admin
Bluecat admin

Messages : 353
Date d'inscription : 14/12/2016
Age : 24
Localisation : Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Adrien Daussy le Mer 13 Sep - 13:13

MaximinB a écrit:
Merci pour cette réponse Maximin !
Il faut bien en effet savoir à quoi on s'expose lorsqu'on participe à un concours. Par définition, un concours est injuste.
C'est l'avis d'un jury un jour j, selon leur appréciation personnelle. Si on est conscient de ça et qu'on prend du recul avec ce qu'on nous dit, et si le jury est assez intelligent pour énoncer son avis de façon constructive, ce qui était ici le cas, je ne pense pas que cela puisse détruire des artistes en devenir... Mais seulement si les conditions que je viens d'énoncer sont réunis. Le concours est quelque chose de particulier c'est à savoir !
Cette citation est intéressante, mais critiques-tu MA critique de la critique ^^ ?
Ce que tu dis avec ce petit rat est vrai, mais je ne serai pas aussi tranché avec le jury de Lorient. Ils étaient tous de grands musiciens et ont étés très constructifs. La seule chose qui me met mal à l'aise, se sont leurs critères. C'est pour ça que j'explique que je n'ai plus envie de me considérer comme un "harpiste celtique", parce que je ne rentre plus dans ce cadre, il n'est pas fait pour m'épanouir. Je ne cherche pas à changer le système, je change de système^^.
avatar
Adrien Daussy

Messages : 6
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Steven le Mer 13 Sep - 14:09

Voilà bien les limites d'un concours, quel qu'il soit...Je crois que c'est typiquement "français", faut rentrer dans les cases ! Que cela ne te décourage pas.
avatar
Steven

Messages : 322
Date d'inscription : 15/12/2016
Age : 61
Localisation : Ste Honorine du Fay -Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Adrien Daussy le Mer 13 Sep - 19:37

Steven a écrit:Voilà bien les limites d'un concours, quel qu'il soit...Je crois que c'est typiquement "français", faut rentrer dans les cases ! Que cela ne te décourage pas.

Merci Steven ! Non, cela ne me décourage pas, au contraire ce fut une prise de conscience sur ce que je devais faire de mon instrument ! L'expérience aurai pu être bien plus décourageante en 2014...
avatar
Adrien Daussy

Messages : 6
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  MaximinB le Mer 13 Sep - 20:44

Adrien Daussy a écrit:
Cette citation est intéressante, mais critiques-tu MA critique de la critique ^^ ?

Ce n'est pas une critique je pensais faire en mettant ma citation. Je voulais juste relever un point qui me parait universel dans tout concours, du coté des jurys... Et un soutien pour toi dans les derniers mots!
Je suis content qu'ils ont été constructif dans leurs propos. La (re)construction de soi est plus aisée. Cependant, cela n'efface pas un point, d'ailleurs que tu relèves:

Adrien Daussy a écrit:La seule chose qui me met mal à l'aise, se sont leurs critères.

"... Qui s'arrête par la suite, sur un choix", je rajouterai.

Étant jury quelques fois dans ma vie, je suis convaincu qu'il est impossible d'être "neutre" à 100%. C'est une utopie à proprement parler!

_______________________________________________
Harpe diem!  geek
avatar
MaximinB
Bluecat admin
Bluecat admin

Messages : 353
Date d'inscription : 14/12/2016
Age : 24
Localisation : Chambéry

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Nodinette le Mer 13 Sep - 23:02

Adrien Daussy a écrit:

Merci Steven ! Non, cela ne me décourage pas, au contraire ce fut une prise de conscience sur ce que je devais faire de mon instrument !


Alors le concours aura servi au moins à cela...

Ton discours me fait penser à celui de François Pernel.... vive la harpe libre!

http://www.la-harpe-libre.com/
avatar
Nodinette

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Adrien Daussy le Jeu 14 Sep - 15:40

MaximinB a écrit:
Adrien Daussy a écrit:
Cette citation est intéressante, mais critiques-tu MA critique de la critique ^^ ?

Ce n'est pas une critique je pensais faire en mettant ma citation. Je voulais juste relever un point qui me parait universel dans tout concours, du coté des jurys... Et un soutien pour toi dans les derniers mots!  
Je suis content qu'ils ont été constructif dans leurs propos. La (re)construction de soi est plus aisée. Cependant, cela n'efface pas un point, d'ailleurs que tu relèves:

Adrien Daussy a écrit:La seule chose qui me met mal à l'aise, se sont leurs critères.

"... Qui s'arrête par la suite, sur un choix", je rajouterai.

Étant jury quelques fois dans ma vie, je suis convaincu qu'il est impossible d'être "neutre" à 100%. C'est une utopie à proprement parler!

je n'ai rien à ajouter !
avatar
Adrien Daussy

Messages : 6
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Adrien Daussy le Jeu 14 Sep - 16:02

Nodinette a écrit:
Adrien Daussy a écrit:

Merci Steven ! Non, cela ne me décourage pas, au contraire ce fut une prise de conscience sur ce que je devais faire de mon instrument !


Alors le concours aura servi au moins à cela...

Ton discours me fait penser à celui de François Pernel.... vive la harpe libre!

http://www.la-harpe-libre.com/

J'ai rencontré François Pernel au concours Dasson an Delenn à Rennes (ou j'ai là remporté le premier prix^^). On n'a même pas discuté, il m'a juste offert un de ses cd Very Happy
Je ne connaissais pas son site mais j'aime beaucoup son discours... Je commence à m'intéresser à son travail car c'est grâce à lui et à sa demande que Philippe a travaillé sur le projet d'une harpe chromatique. Et aujourd'hui la harpe Haelera est le seul modèle de harpe au monde à avoir le tutti chromatique sur une seule rangée de cordes !!
avatar
Adrien Daussy

Messages : 6
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 17

Revenir en haut Aller en bas

Re: Trophée Camac 2017 et univers de la harpe celtique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum